Lettre à toi, ce moi adulte .

A toi, celle que je serais dans 10 ans. A toi, celle que j’ai tant imaginée et idéalisée.

Je t’écris du haut de mes 19 petites années. Parce que oui, 19 ans c’est long et court à la fois. Long parce que j’en ai vécu des choses pendant tout ce temps. Des belles, des moins belles, des douces et moins douces. Certaines que je veux préserver, ancrer là, dans ma petite tête pour ne jamais oublier. D’autres que j’aimerais envoyer balader, souffler dessus pour qu’elles s’envolent, loin, très loin de moi, tout là haut dans le ciel. Cours parce que finalement tout est passé si vite.

A toi, mon moi futur. Je m’excuse pour tout ce que je t’ai fait subir. Je m’excuse pour cette haine, pour ce dégoût que j’ai trop souvent ressenti envers toi. Je m’excuse de t’avoir traité de la pire des façons possibles, d’une façon dont on oserait traiter personne (même cette pire ennemie qui te traitait de pauvre fille quand t’avais tout juste 10 ans). Je m’excuse de ne pas t’avoir libéré plus tôt. Je m’excuse de t’avoir si longtemps enfermé tout au fond de mon petit corps pour ne pas affronter le regard des gens. De t’avoir trop souvent laisser hiberner, rester spectatrice de ta vie. Tout ça pour quoi ? Pour qui ? Je m’excuse d’avoir eu peur, trop souvent peur. Je m’excuse de ne pas avoir osé vivre pleinement, de ne pas t’avoir laissé faire ce dont tu avais envie quand tu en avais envie. Je m’excuse aussi pour toutes ces chances que je n’ai pas su prendre. Je m’excuse d’avoir si longtemps gardé toutes ces émotions, toutes ces pensées, tous ces sentiments à l’intérieur d’un coffre fort dont la clé était trop bien cachée. Je m’excuse d’avoir été si souvent insatisfaite.

Sache que même si je me suis souvent plaint, je n’en pensais pas un mot, enfin sur le coup si. Mais c’est maintenant que je réalise qu’en fait, ces 19 années elles n’ont pas étés si terribles que ça … Ok, j’avoue elles ont étés carrément cool en fait ! Même si tu t’es senti brisée quand tu as perdu ces gens auxquels tu tenais tant, même si tu n’as jamais vraiment réussi à faire le deuil, à te pardonner de ne pas leur avoir assez dit « je t’aime », ces trois petits mots magiques, de ne jamais l’avoir appelé « papi »… même si tu as beaucoup pleuré (promets moi, que tu l’as gardé et préservé ta part d’hypersensibilité hein ? ça fait parti de toi, ne l’oublie pas … jamais), même si tu t’es trompée parfois, que tu as chuté (un peu trop bas souvent), même si tu as été déçue, même si tu t’es sentie terriblement seule. Ne regrette rien. Tout ça fait de toi ce que tu es aujourd’hui. Une femme forte et épanouie j’espère.

En fait, je crois que je préfère ne pas savoir ce que tu deviens. Si t’es mariée, si t’as réalisé ton rêve d’être maman. Si t’a réussi ta vie, si tu habites cette ville qui te faisait tant rêver à 19 ans, si tu as décroché le job de tes rêves … J’préfère ne pas savoir pour garder la surprise intacte, cette surprise quotidienne qu’est la vie, ce tourbillon plein de paillettes qui t’anime chaque jour. Ce bonheur de ne pas savoir où tu seras demain. Avant, je voulais tout savoir, tout contrôler, tout mener à la baguette. Mais finalement, tu sais quoi, j’préfère laisser faire, fermer les yeux et voir où me mènera le destin.

N’oublie pas toutes ces personnes qui ont toujours été là pour toi. Prend soin d’elles. Reste toujours aussi proche et liée à ta petite famille. Montre leur que tu tiens à eux. Chaque jour. Continue de t’affirmer, t’es sur la bonne voie pour l’instant. N’ai plus honte de ce que tu es. Arrête d’être obsédée par ta peau (et tes pores dilatés). Continue d’Aimer de toutes tes forces. De dire Je t’aime à tout bout de champs. Pleure toujours autant devant les films à l’eau de rose. Vie de ta passion. Réalise tes rêves. Ose dire vraiment ce que tu penses, ce que tu veux. Continue de te poser quarante mille questions sur la vie, son sens … Parce que ça, ça fait parti de toi depuis toujours. Donne. Entoure toi des bonnes personnes. Danse et chante encore et encore. Rêve toujours. Reste dans ton petit monde de Bisounours. Ne te rabaisse plus jamais. Encore moins pour quelqu’un. N’aie pas peur. Fais confiance. Lâche prise. Vis.

Mais s’il te plaît, s’il te plaît, dis moi une chose, une seule petite chose et je pourrai continuer tranquillement mon petit bout de chemin et mener ma petite vie sans avoir peur de demain. Dis moi que finalement ce bonheur, tu l’as trouvé, dis moi qu’il t’enveloppe chaque jour d’un doux nuage de satisfaction, dis moi que j’ai fait les bons choix, dis moi que j’y arriverai. Dis moi que cette période charnière de ma vie aura servi à quelque chose. Dis moi que tu es fière de cette ado un peu fragile que tu as étée. Dis moi qui si s’était à refaire, tu ne changerais rien.

A toi, ce moi que j’ai hâte de rencontrer, j’espère que la vie adulte te fait moins peur maintenant et que finalement t’es pas si déçu d’avoir grandi. J’espère que j’ai su te donner l’adolescence et l’enfance dont tu rêvais. J’espère que tu te souviens de tous ces doux moments, de tout ces rires, de toutes ces soirées (parfois un peu trop arrosées), de ces minous qui comptait tant pour toi, de cette tendre insouciance qui rendait tout plus beau.

Sinon, moi ça va super, j’espère que toi pareil.

A dans 10 ans mon petit moi …

nothing

Défi look #35 : En mode Festival X WAM

Bonjour bonjour !

Aujourd’hui je suis hyper excitée de vous retrouver pour un nouveau défi look … Et pas des moindres puisque ce mois ci, on n’accueille pas une mais tout plein d’invitées ! Je m’explique : pour cet édition du défi look, on a eu la chance de pouvoir collaborer avec We Are The Models pour vous proposer un défi en mode festival. Avec l’été qui approche, la fêtesde la musique, tout-ça-tout-ça, on s’est dit qu’on ne pourrait pas trouver thème plus adapté !

Pleins de chouettes blagueuses super actives sur WAM se sont donc joins à nous pour vous proposer des tenues hippie chic adaptées au style et à la morphologie de chacune … Avec ça, vous serez sûr de trouver votre bonheur ! Alors pour jeter un coup d’oeil à tous ces jolis looks, c’est par !

Pour ma part, qui dit festival dit couronne de fleurs … Et vous connaissez déjà mon addiction ! Avec ça un petit crop top hyper sympa, qui était à la base une robe (trop courte pour être porté de la sorte !). Alors hop un coup de ciseau et voilà un petit haut DIY hyper facile ;) Pour rester dans le DIY, j’ai ressortis mon jean vintage Levi’s coupé en short l’année dernière et qui ne m’avait pas quitté de l’été. Ok, les chaussures à talons de 12 cm c’est peut être pas la meilleure des idées pour danser jusqu’au bout de la nuit à un festival, mais c’est clairement parfait pour faire genre t’as des jambes de ouf/fines/toniques et élancés alors qu’en vrai elles sont flasques/molles/ou tout autre adjectif contraire à musclé ! Mais vous savez quoi, on s’en fout, tant qu’on est bien dans ses baskets (ou plutôt dans ses talons ici), c’est le principal !

Et voilà, j’espère que mon look vous plaira !

RDV sur la page Facebook de Défi look et de WAM !

Et on file voir l’interprétation de toutes les autres blogueuses :

Cas sans drapsJulinfinityAlice,  La mode selon Claire ModeelleIn the mood for modeJenychooz,  The mam’s show,  Initials cbThe crazy sopraneModesquement vibeSugar Town,  La mode est un jeu, RosaliaMade by FThe miscellanistaImagine the swallowsBouille 2 môme House of HerelLe journal de PrisciBavardons chiffonsLady Heavenly, Yiyou from Mars

Couronne de fleurs : New Look.

Crop Top : New Look.

Short : Levi’s.

Bracelet : Pimkie.

Chaussures : La halle aux chaussures.

Wedding day.

Bonsoir mes poulettes !

Ce look, je le portais pour une occasion toute spéciale, l’un des plus heureux jour de ma vie, celui du (re)mariage de ma Tatie d’amour. Cela fera bientôt un an mais je n’ai pas pu résister à renfiler ma jolie robe et ma couronne de fleur le temps d’un petite séance photo.

Parce que ce look il me rappelle chaque instants de cette fabuleuse journée, il me rappelle à quel point voir les personne que j’aime, heureuses me fait du bien. Il me rappelle que même après tout plein d’épreuves et de moments difficiles, on a tous droit au bonheur. Il suffit d’y croire. Et en fait, il nous attend souvent là, tout près, juste au coin de la rue. Il me rappelle qu’entretenir les liens si forts qui nous lient aux membres de notre famille c’est primordiale.

Aimer et être aimer, la voilà la clé. Ok, j’suis pas encore marié, mais l’amour de ma petite famille me suffit amplement. Ils m’aident chaque jour un peu plus, essentiels à mon quotidien, ils sont tous simplement ceux qui me font aimé cette vie que j’ai si souvent détesté <3

Et puis avouons le, les mariages … C’est tellement beau et émouvant !

Bisous plein d’amour <3

nothing

Couronne de fleur : Claire’s.

Robe : Asos.

Chaussures : Asos.

Pochette : Asos.

Photos by ma B. <3

White obsession

Coucou les filles !

S’il y a une couleur (ou plutôt non-couleur) que j’aime de plus en plus c’est le blanc. Oui, je sais je suis blonde et hyper blanche de peau alors clairement le blanc c’est pas le plus conseillé dans mon cas … Mais vous savez quoi ? J’men fiche, parce que ressembler à blanche neige (ou même à un cadavre) ça m’pose aucun problème ;)

Bref, le blanc c’est simple, élégant. Le blanc, ça va avec tout, c’est facile à porter. C’est salissant mais frais et indémodable. C’est estivale et puis avouons le, y’a des jours où t’as envie d’enfiler rien d’autre qu’un petit t-shirt avec un jean et une paire de stan. La tenue la plus simple au monde et pourtant la plus efficace ! Pas besoin de se prendre la tête. On va dire que le blanc est à l’été ce que le noir est à l’hiver … #tropdepoésie.

Tu l’as compris, le petit haut blanc il sauve tous tes manques d’inspiration modesque, tout tes matins où la si jolie petite robe que tu voulais mettre a disparu, toutes les situations catastrophiques quoi !  Mon parfait tee-shirt blanc, par exemple, il est canon avec un jean, encore plus avec un petit short en jean. Et pour un tout autre style, il sera tout aussi cool porté avec ma jupe patineuse rose pâle imprimée coeur. En gros, il s’adapte à toutes mes envies, à toutes mes tenues et à tous les styles ! Voilà pourquoi je l’aime tant : on peut créer UNE TONNE de looks avec.

Pull, tee-shirt, chemise, chemisier … A chacun son truc mais une chose est sur, avoir un basique blanc dans son dressing c’est indispensable ! Je vous ai donc concocté une petite sélection sur le site AtelierGS, de quoi combler toutes vos envies.

Et vous, vous êtes autant accro au blanc que moi ? C’est quoi la pièce que vous assortissez à tout et n’importe quoi ?

Bisous tout plein et bonne semaine ;)

nothing

Merci à ma Amélie pour les photos <3

Ôde à celle qu’on ne voit pas.

Je pense que toute ma (courte) vie j’ai été à la quête de se que l’on nomme « confiance en soi », ne pas détester cette image que te renvoie Mr. le miroir, accepter ce corps que tu détestes tant et surtout, surtout ne plus te comparer à chacune des femmes de ton entourage, les trouvant toujours plus jolies, plus drôles et plus minces que toi. Pendant longtemps, je me suis clairement détester. Pendant longtemps je me suis chercher. Pendant longtemps j’ai eu cette obsession de la perfection, cette perfection loin d’être atteignable.

Et puis j’ai compris que pour être bien dans sa peau, bien dans son corps, il en fallait peu en faite. Je ne demande pas à me trouver hyper-méga-trop-canon, mais juste à accepter cette image que je renvoie, ne plus la détester. Être un peu moins dur et exigeante envers moi même. Et ça c’est en faisant ces petites choses insignifiantes qu’on y arrive, ces petites choses qui vont rendent belles, qui vous font vous sentir bien. Pour certaines ce sera un passage chez le coiffeur, une jolie manucure, un massage, bref un moment de détente rien qu’à soi. Pour moi, c’est voir ma copine Bérénice, faire une tonne de photos, rigoler, papoter, se raconter nos vies/nos états d’âmes/nos complexes/ou tout autres sujets de conversations typiques de la blogueuse de base.

Ma B. c’est celle qui se cache derrière l’objectif très souvent pour le blog (quand c’est pas ma petite Maman).

Ma B. c’est celle qui a su me mettre à l’aise dès le premier shoot. Celle qui fait de si jolies photos. Celle qui sait capter mes sourires, mes éclats de rire (que j’étais loin d’aimer) ou tout autres émotions de passage sur mon visage. Celle qui m’a fait comprendre qu’être parfaite c’était pas si cool que ça. Celle qui m’a fait aimer (un peu plus) mes défauts. Celle qui me fait me sentir belle. Celle qui a tellement boosté ma confiance en moi, la confiance que j’ai si longtemps cherché. Celle qui m’a prouvé que l’image qu’on a de soi est bien trop souvent déformer. Je me suis vu à travers ses yeux, et j’ai compris que je me focalisais beaucoup trop sur des petits défauts, ne voyant plus que ça, ne me jugeant plus que par ça. Elle m’a permis de comprendre que c’est lorsqu’on est bien dans ses pompes, bien dans sa tête et que l’on sourit que l’on est la plus jolie.

Ma B. elle a changé le regard que je portais sur moi et pour tout ça je la remercierais jamais assez !

Alors oui, c’est peut être superficielle, égocentrique ou tout ce que vous voulez, mais passer sous l’objectif de ma copine aka la plus chouette des photographes, j’adore ça !

Et puis à côté de tout ça j’me suis aussi fais une vrai amie, qui sait m’écouter et me remettre sur le droit chemin quand le syndrome d’infériorité repointe le bout de son nez hihi !

On ne voit que ma bouille par ici mais j’avais envie de rendre un petit hommage à celle qu’on ne voit pas et qui pourtant mérite plein d’encouragement et de soutien !  Alors si tu veux liker sa page fb, c’est par ici ;)

Et vous, c’est quoi votre secret pour vous sentir bien dans votre corps ? :)

Bisous tout plein !

nothing

Robe : Pimkie.

Sandales : Asos.

Bracelet : Hipanema.

Défi look #34 : Un brin bohème.

Bonsoir bonsoir !

Quand on me demande de définir mon style, je n’y arrive jamais. Parce que j’aime changer, changer de style comme de chemise et passer d’une journée en mode working girl à un look sportswear le lendemain. Mais s’il y a un style que j’affectionne tout particulièrement, que j’aime porter et regarder, c’est le style bohème. A la fois doux et romantique, j’adore enfiler mes jupes longues, sortir ma dentelle et tout le tralala !

Alors quand on a décidé du thème du mois, autant vous dire que j’étais ravie ! Surtout qu’on a toutes reçu un joli headband de la part de Menina for Mathis. Il est bohème à mort, il tient bien sur ma tête (pour une fois !) et il est HYPER HYPER HYPER pratique pour se faire plein de jolies coiffures ! Bon sur mes cheveux  courts ça ressort pas franchement bien mais je vous conseille d’aller voir ce qu’en on fait les copines, elles sont carrément plus douées que moi niveau coiffure ;) –> JoséphineClara & AliceNesrineCamilleCharlotteAmélieClaire et notre invité du mois : la jolie Géraldine !

Sur ce je vous laisse, je file au lit … Avec la grippe que j’ai chopé, je ne rêve que de ça ;)

Bisous tout plein !

nothing

Headband : Menina for Mathis.

Haut : Petite boutique.

Jupe : Pimkie.

Sandales : Asos.

Bracelet : New look.

#flemmingiteaiguë

Coucou les filles !

Si vous avez lu le titre de cet article, j’pense que je n’ai pas grand chose à rajouter … Il en dit assez long ! Ces dernières semaines ont été placées sous le signe de la flemme. Si tu ne savais pas encore, Toberomantic est une grande (grande, grande) flemmarde. Remettre au lendemain, m’habiller à la va vite, laisser les choses s’entasser (aussi bien dans ma chambre, que dans ma vie), c’est un peu ma spécialité !

Alors quoi de mieux que ma tenue de jour de flemme pour fêter mon retour sur la blogo ? La recette est simple : Une petite robe toute mignonne, une paire de converses et c’est tout. Rien d’autre, Nada mas.

Promis le symdrôme de la flemmingite est bien terminé (pour le moment), alors le prochain look sera bien plus cool ;)

J’espère que cette petite tenue toute simple vous plaira !

Je vous envoie plein de bisous remplie d’amour <3

Merci à ma Licorne d’amour pour les photos <3

nothing

Robe : H&M.

Chaussures : Converse.