Des papillons dans le coeur …

(Attention, attention, je vous préviens tout de suite, cet article risque de virer très rapidement hyper-ultra-méga gnangnan . C’est pas ma faute à moi promis, blâmer l’amour! )

Depuis longtemps, et très souvent par ici, je me suis comparée à une bridget jones (un peu plus jeune), mais tout autant désespérée. J’étais persuadée que je finirai seule, vieille fille avec 45 chats. Que jamais au grand jamais je le rencontrerais, celui dont je révais secrètement.

Et puis faut dire aussi, et je le savais très bien, je n’étais absolument pas prête. Quand tu déteste la moindre parcelle de ton corps et de ta personnalité, si fort que tu ne sais pas quoi faire de tes bras, que tu te caches derrière ta mèche. Que tu n’oses pas exprimer tes opinions, pensées et envies, parce que tu te sens juste nulle, faut avouer que c’est pas facile d’accepter que quelqu’un puisse l’aimer ce grand bazar, brouillon de celle que tu voudrais être.

Alors je l’ai redessiné ce brouillon, modelé, en ai fais ressortir ce qu’il cachait. J’ai ôté mon voile, décidé de me dévoiler, d’accepter et surtout d’aimer ce que j’étais. Et c’est quand tu te sens enfin toi, enfin épanouie et heureuse que s’ouvrir devient étrangement tellement plus facile.

J’ai arrêté de chercher. J’ai arrêté de me plaindre de ma solitude amoureuse. J’ai profité de mes amis. J’ai juste laisser s’envoler et rayonner autour de moi tous les espoirs,la joie et l’amour en la vie que je portais en moi, trop enfoui auparavant. J’ai souris, ris, été heureuse pour moi, et grâce à moi. J’ai rien attendu de la vie mais elle m’a comblé.

Et c’est là qu’il arrive enfin, sans prévenir. Ou plutôt si, j’étais un peu prévenue quand même, 3 ans qu’il est dans ma vie. Une histoire un peu folle. Pas banale (j’aime pas les choses simples il paraît! ). Des papillons dans le coeur, dans le ventre. Des frissons quand il m’effleure. Le coeur qui bat en l’attendant à l’aéroport. 800 km. 8h de voiture. 1h30 d’avion. La distance qui rend tout plus beau et intense. Celui avec qui tu lâche prise, que tu laisse t’aimer. Le regard qui te redonne confiance en toi. La barrière de la langue. Un sourire béa (un peu niais). De heures à parler. Franco-néerlan-glais. Mais le genre d’histoire digne d’un premier amour. Un histoire qui ferait un bon scénario de film. Celui que tu n’oublie pas. Celui qui hante tes rêves. Celui avec qui t’es toi tout simplement. Celui pour qui tu ne regrette pas d’avoir attendu.

Il est loin, mais voilà après mettre beaucoup trop plains ici, je me devais de vous l’annoncer, Toberomantic est tombé amoureuse et est devenu une fille totalement niaise et gnangnan mais tant pis, de la légèreté ça fait du bien dans ce monde de brut !

Mettre mon bonheur entre les mains de quelqu’un c’est clairement pas ma façon de voir la vie , mais quand  quelqu’un le décuple, ce bonheur, c’est sûrement ça ce que l’on nomme « falling in love ».

nothing

15 réflexions sur “Des papillons dans le coeur …

  1. superjuw dit :

    Je suis trèèès heureuse pour toi, je sais ce que c’est et j’adore, vraiment ce sentiment d’amour qu’on ressent pour qqn d’autre c’est hyper…. TROPGENIAL ! :D

  2. CBronchart - agingershopaholic dit :

    Moooooh c’est trop mignon ! En tant que grande romantique, j’approuve ce post. En plus le néerlandais c’est une très chouette langue. J’espère que ça durera très longtemps. J’étais dans ton cas, je connaissais mon copain avant qu’on se mette ensemble, un an et demi dans la même classe ça rapproche. Et maintenant, ça va faire trois ans, et ça durera encore longtemps j’espère !
    Bisous ma belle :*

  3. Céline - Coquette et Bavarde dit :

    Très touchant comme article! C’est beau de voir comment tu as appris à t’aimer, et à te laisser aimer par quelqu’un! :D Je te souhaite que du bonheur avec ce nouveau Jules!

    J’en profite pour te dire que mon blog à changer d’identité (tel un espion) et que de The open closet il est devenu Coquette et Bavarde! Si tu as envie de découvrir ce nouveau changement, n’hésite pas à faire un petit tour!

    Bisous, Céline ♡

Envie de laisser un petit commentaire ? :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s